Yurt Sweet Yurt.

Après avoir vu cette petite merveille, j’avais moi aussi envie de faire un petit cadre en crochet.

Comme l’indique Nana Fafo, il suffit d’un pot de fromage blanc, d’un peu de carton et de la laine ! C’est la première fois que je crochetais autour d’un support, j’ai réussi à comprendre le truc grâce à ces images de chez petitlapindepices.

Concernant le point utilisé, j’ai copié sur Séverine : il s’agit de ce point-là.
Pour éviter que ça ne gondole de trop, j’ai modifié le rang n°3 : 7 brides, sauter 2 mailles, 1 maille coulée et sauter 2 mailles.

Week-end insolite.

Georgette et moi on a participé, le temps d’un week-end, à la fabrication de la toile intérieure d’une yourte (The yourte).

Bobi aussi était de la partie !

Bobi aussi était de la partie !

Georgette a avalé des mètres et des mètres de tissu tout le week-end. L’atelier n’était pas chauffé mais elle a tenu bon !
Elle nous a fait un peu peur, elle avait sans doute mal quelque part car elle se plaignait beaucoup (bruit très étrange qui a depuis cessé). D’ailleurs, ça me fait penser que je lui avais promis une petite révision si elle tenait bon : promis Georgette, la semaine prochaine je t’emmène voir le docteur !

Lorsque l’on assemble des mètres et des mètres ensemble, on est plus du tout au millimètre près comme lorsque l’on se coud une petite trousse. On est plutôt à 15 centimètres près : c’était assez déstabilisant au début !

 

Georgette en pleine action

En tout cas ce fut un très bon moment, on a bien yourté et bien rigolé, merci !

Pour plus de photos et de détails techniques sur la fabrication de la toile intérieure, c’est par ici.
Et pour plus d’informations sur la construction d’une yourte en général, c’est par là.

En plus, comme on a bien travaillé avec Georgette et que l’une d’entre nous a fêté son anniversaire juste après le week-end yourte, on a eu des petits cadeaux !
Encore merci, on a hâte d’utiliser le jaune moutarde en surpiqûres !

cadeaux yourte