Le déstockage Papa Pique et Maman Coud.

Bilan : heureuse mais ruinée !

I did it !
Arrivée à Crac’h à 8h30 ce matin : je me gare dans un champ réquisitionné pour accueillir toutes nos voitures (l’organisation est digne d’un festival de musique !)
J’avance vers la salle : il y a du monde, partout du monde. Je sympathise avec mes voisines de file d’attente et on rigole bien.
9h30 : Alibaba nous ouvre ses portes. Je suis passée dans la première vague : je ne sais pas combien ils en font rentrer mais j’étais la 241ème à franchir les portes.
Après plus d’une heure à l’intérieur, je ressors avec mon butin : 20 mètres de tissus et pas un seul orteil d’écrasé =)