Assam, le pion marchand.

Lorsque j’ai fabriqué les jeux de sociétés Marrakech pour Noël, la partie « fabrication du pion » avait été on ne peut plus épique. Si bien que 5 mois plus tard, me revoilà encore pour parler de lui.

Après avoir échangé quelques mots avec Cécile sur sa pâte autodurcissante j’ai retenté l’expérience.

Mon constat est bien plus positif qu’en décembre :
J’ai trois pions qui tiennent debout et qui ne sont ni décapités ni coupés en deux.
Ils sont manchots, certes, mais ça c’est par choix.

En décembre, je n’avais pas réussi à faire mes pions avec la pâte autodurcissante car la pâte s’effritait.
Lorsque j’ai retenté l’expérience -cette fois-ci au bain-marie-, ça s’effritait toujours autant mais j’ai été plus patiente…
rafiki

A force de manipuler la pâte j’ai compris qu’elle ne s’effritait que si je la roulais entre mes deux paumes de mains pour avoir une boule (même si je roulais très délicatement). Par contre, si je n’utilisais que mes bouts de doigts pour former et déformer la pâte (tapoter, lisser, etc) ça ne s’effritait pas : plus long mais efficace.

Finalement, je n’ai pas mieux maîtrisé la recette et je ne pense pas que l’avoir fait au bain-marie la seconde fois ai changé quelque chose mais la patience a joué son rôle (merci Monsieur Baubry).
La pâte est vraiment agréable au toucher et le rendu est top. Je ne sais toujours pas peindre mais ça c’est un détail.

aime comme Mythique polémique.

Je n’ai encore jamais acheté de patron mais l’idée commençait à me trotter dans la tête avec l’idée de privilégier les patrons indépendants : Deer&Doe, République du Chiffon, aime comme Marie, Pauline Alice, MLM Patrons, Colette Patern,…

Mais depuis une semaine, aime comme Marie affole la blogosphère de la couture : plagiat ou pas ?

justice image

Une needlenaute vient de poster sur son blog des articles dignent d’une symphonie Beethovénienne :
Ier mouvement,
IIème mouvement,
IIIème mouvement,
IVème mouvement.

Et le débat continue sur Thread&Needles à propos des tissus de la marque.

Affaire à suivre car ça s’agite mais la principale concernée ne s’est pas encore exprimée…

EDIT du 28/01/2015 : La réponse de Marie. Mais le débat n’en est pas moins terminé : 11 pages en 2 jours…

Image prise ici.

Le tricot et ses vidéos.

Une pour les mains
Juste pour le plaisir de détricoter un peu chaque jour :
gregor_english_detail

Une pour les yeux
Je ne suis pas télé (sans parler des pubs). Pourtant, celle-ci vaut la peine d’être regardée jusqu’au bout :
pub tricot

Les images de cet article ont été prises sur ces deux sites web : thisiscolossal et lareclame où vous pouvez également y voir le making of de la publicité.