Le relooking de Jeannette.

Rien de très palpitant à présenter mais comme Jeannette avait fait vœux de relooking il y a plus d’un an, ça méritait bien deux petites photos !

Un vrai top model !

Avec Vanish Georgette, les taches s’évanouissent.

J’avais récupéré ce T-shirt dans les affaires de maman : il était taché en bas mais j’adorais sa forme avec ses manches qui arrivent aux coudes.
Le couper sauvagement pour en faire des culottes était donc exclu (oui oui, c’est possible !)

J’ai donc caché la tache en fabriquant une sorte d’appliqué/brodé/patchworké :

L’image qui m’a servi de modèle est celle-ci. (Bien sûr, toute comparaison serait vaine : Georgette n’est pas une brodeuse, rappelons-le.)
J’en suis tout de même très contente : certes il n’a pas de pattes mais il a ses deux yeux, ce qui relève déjà de l’exploit !

Pince banane dépoussiérée.

Ma maman portait souvent ça quand elle avait les cheveux longs. C’est vrai que c’est pratique pour les cheveux bouclés : on pince et ça tient tout seul (sans casser votre cheveu qui plus est !)

changer tissu pince banane cheveux

…mais le tissu avait besoin d’un petit rafraîchissement !

J’ai tout démonté et vu qu’il fallait deux bandes de tissus de 7 x 75 cm. Après avoir choisi une chute de tissu suffisamment grande (ce fut la partie la plus longue du travail), j’ai fait du point zigzag dans tous les sens et j’ai refixé mes deux bandes de tissus sur la pince :
pince banane cheveux

Un jean trop court, ça n’existe pas.

Je sais bien que la mode des pantachevilles est révolue depuis belle lurette (d’ailleurs a-t-elle réellement eu lieu ?) mais malgré une longueur de jambe un peu courte, ce jean m’allait comme un gant : le découper sauvagement était donc exclu. Un peu de dentelle, du fil et des ciseaux ont alors fait l’affaire pour que Le-vieux-jean-à maman-ridiculement-trop-court-pour-moi devienne Un-pantacheville-hyper-design-qui-va-même-donner-envie-à-Rihanna-de-mettre-quelque-chose-par-dessus-son-string.

On pourrait croire que je vis dans le sud avec une telle photo en période de Toussaint (bien que le veste polaire qui suit nous remette dans le droit chemin) : le pantacheville a juste oublié de se faire photographier cet été car sitôt réalisé, il a très vite été adopté !

Avant / Après : la veste polaire.

veste polaire avant apres

On m’a donné une veste polaire bleu marine en très bon état mais dont les manches étaient trop courtes.
Je les ai donc rallongées avec la marge de tissu polaire qui se trouvait à l’intérieur de mes manches : après avoir décousu la doublure du polaire, j’ai posé un bout de tissu fleuri de cette manière :
schéma rallonger manches
De plus, les boutons dorés étant tant qu’assez doré à mon goût, je les ai remplacés par de vieux boutons recouverts du même tissu fleuri (voir tuto).

Customiser un cintre.

cintre molletonné customisé

Tutoriel : Un cintre à votre goût.

Je n’avais pas de cintre en bois comme ils le suggèrent dans le tuto. Par contre, j’avais une tonne de cintres fins métalliques (vous savez, ceux qui déforment les vêtements plus qu’autre chose…)
Je les ai donc tordu pour obtenir la forme souhaitée et rembourré avec de la mousse. (Mon père m’avait donné des tubes de mousse et je n’avais plus qu’à les enfiler sur mes cintres : la ouatine comme ils le préconisent dans le tuto n’avait pas un beau rendu sur mes cintres métalliques car on voyait que je les avais tordus pour obtenir ce que je voulais ; ou bien il m’aurait fallu des mètres et des mètres de ouatine !)