Stamp carving.

Au travail, j’écris toujours les mêmes choses et je me dis souvent « faudrait que je me fabrique des petits tampons encreurs ».
Je me suis amusée à bidouiller deux petites gommes qui traînait chez moi. J’ai commencé par un petit cœur simple dont le résultat était plutôt concluant. J’ai ensuite fait un petit champignon dont le résultat était déjà nettement moins concluant.


Bien sûr, ni le cœur ni même le champignon ne me serviront au travail. C’était un petit essai avec les moyens du bord : c’est à dire un gros, très gros (trop gros) cutter.

Et puis quelques jours après, j’ai vu que Papelhilo, un blog où j’aime me promener, connaissait bien le sujet ! J’ai cliqué sur ses petits liens et j’ai découvert l’univers doux, coloré et tamponné de Dans ma petite roulotte dont graver de la gomme est une véritable passion !
Depuis cette découverte, j’ai très envie de m’équiper d’un vrai cutter de précision et de quelques gouges.

Affaire à suivre !

4 réflexions sur “Stamp carving.

  1. tes tampons me font rire avec leur silhouette de bonhomme décapité ! et je suis contente de voir que tu es allée trouver l’inspiration chez Chloé, nettement plus connaisseuse que moi qui ne fais que relayer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *