Barnabé, le cache-clés.

Mon frère se sentait triste quand il a vu que le gros trousseau de clés de son travail était à deux doigts de lui percer les poches de pantalon. Georgette a alors usé un peu de son empathie pour satisfaire son besoin.

Tissu africain venant toujours de la même tata.

2 réflexions sur “Barnabé, le cache-clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *